La mode et les années 80

Pourquoi les Années 80 sont elles à la « Mode » ?

Les années 80 plus libres, plus « inconventionnelles » reviennent depuis plusieurs saisons sur les podiums. La décennie a encore du succès car elle exprime la possibilité d’être ce que vous êtes. Exprimez-vous et soyez unique… Avec un seul mot d’ordre : « être vu ! » Ok c’est vrai il y a eu la New Wave mais aussi une vague de pixels et de couleurs électro…Sous fluo et acide, la tendance dominante est vitaminée. Les basiques comme le sweat-shirt sont réinventés et les lignes des vêtements ont des formes, des coupes décalées voire déstructurées. Faut il alors voir dans cette excentricité et un brin de provocation un vent de liberté ?

Avoir un look ou pas…

C’est en pensant Quatre-vingt que des looks se dessinent avec comme notre pièce phare le sweat-shirt Bricktown World. Si le Sweat était porté « oversize », avec une épaule tombante, pour un look faussement négligé, aujourd’hui il est plus près du corps. En la jouant XXL on pique alors celui de son boyfriend pour tailler dans le vif ou alors retrousser les manches. Le film Flashdance l’avait rendu iconique et sensuelle avec la belle Alex Owens. A savoir si on la joue caleçon moulant fluo, chez Bricktown World, on opte pour un jeans slim… Chaque époque à son style. Lors de la dernière Fashion Week, Les vestes ont retrouvé des épaulettes démesurées parce que style de l’executive woman est de retour. Comme Mélanie Griffith dans le film Working Girl, les filles veulent du pouvoir. Les brunes ne comptent pas pour des prunes non plus avec des pulls à manches chauve-souris… Jeu de manches...

De toutes les matières…

Aujourd’hui le Mesh a remplacé la résille. « Get into the groove » nous chantait Madonna dans Recherche Suzanne désespérément. Le T-shirt large se porte alors sur un sweat-shirt moulant, à même la peau pour une allure à la sensualité lower east side… Figurez-vous que le jean délavé en version neige réapparait… Personne n’a pu zappé l’effet stone washed obtenu par la pierre ponce et des bains multiples ! C’est vraiment "bleach" darling… Le slim, héritage des années rock, porté en total look avec un blouson en cuir nous vient directement de cette époque… Le Hip Hop envahit les rues et les créateurs de mode s’inspirent des villes pour dessiner une mode version années 80 ! Les baskets sont montantes. Les consoles de jeux nous rendent dingues... Les sneakers font un saut entre le basket et le collège avec Michael Jordan star des Chicago Bulls !

Billy Jean… Thriller

La belle idée est de porter, pourquoi pas un sweat-shirt Bricktown World avec un bon perfecto. Il est rock et super stylé quand il est porté par Michael Jackson dans le clip Thriller. Rouge, ok c’est plus blood... Avec les jeux vidéos et la culture MTV, les matières et les imprimés sont dans la transversalité. Nous sommes capables de passer du fluo à des couleurs pastel, des rayures, des pois, des paillettes… Tout est possible en mix and match total dans une perfusion de bonne humeur… Rock to the beat… Les accessoires, les badges, les broches, les pin’s viennent alors customiser des vestes en jean, des pantalons used… Et pour passer des nuits blanches derrières des grosses lunettes de soleil légèrement carrées, le Palace ou les Bains accueillaient les gens lookés… Les bijoux fantaisie étaient hyper volumineux. 

Baladeur et musique

Sur les danceflloor et via les ondes des radios libres, Indochine, Cure et Daho sont dans la New Wave. C’est noir, pour aller vers le gothique. La pop ramène des couleurs acides et le look Flashdance inspirera toutes les filles qui ne veulent pas aller pointer à la mine. Cyndi Lauper crie que les filles veulent du Fun… Nous en sommes en 2016 et les créateurs phares des années 80 n’ont pas perdu de leur panache. Jean-Paul Gaultier fait de la Haute Couture. Azzedine Alaïa célèbre la cambrure des Femmes et Thierry Mugler fait son show alors que sa maison devenue label habille Lady Gaga Conquérante et puissante, les années 80 tiennent la promesse d’amour, de gloire et de beauté... Sur un plateau, Madame est servie. Punky Brewster dépareille son look alors que Arnold et Willy sont à l’aise dans leurs baskets… Le sweat bien repassé et le regard pétillant…

Share this post